Ça commence comme une belle histoire d'amour.
Du genre... à l'eau de rose.
D'ailleurs, le roman débute par une rose déposée sur le palier d'Alice, trentenaire rongée par la solitude.

Il y a du mystère également, car Alice ignore qui lui envoie des fleurs et de belles déclarations. Une situation romantique à souhait mais qui peut également paraitre... quelque peu inquiétante. Tout prend donc la forme d'une comédie romantique pleine d'humour et... de doutes.